[Gardien] Elliar Sietrin

Aller en bas

[Gardien] Elliar Sietrin

Message par Elliar Sietrin le Dim 25 Jan - 5:31

NOTE : autorisation de Cal’ pour utiliser les voix de ses persos (Med’ il a pas voulu, le méchant Sad )
Informations Générales
Nom :: « Un nom ? Autrefois, j’avais un nom, oui... c’était... Sietrin... » ...
Prénom :: « Il vint un jour, du Sud par le Désert. Il se nommait Elliar. » Nar’Erélion Ar’Avaniel, Mémoire d’une vie.
Surnom :: « On m’a donné bien des noms, au fil des âges... Le Fantôme, le Tueur, le Rôdeur... Je préfère encore l’Errant, je crois. » Elliar Sietrin
« Mais nous le nommions le Danseurs des Lames, le Fléau du Désert. » Nar’Erélion Ar’Avaniel, Mémoire d’une vie.

Âge :: « Un âge ? Mille, deux milles, trois milles... je ne sais plus... » Elliar Sietrin
Sexe :: « C’était un homme, grand et terrible. » Nar’Erélion Ar’Avaniel, Mémoire d’une vie.
Orientation sexuelle :: « Hommes et femmes semblent succombés à son charme. Il faudra garder un œil sur lui. » Silvera Ar’Avaniel, Note à mon frère.

Sphère habitée :: « Je vais ici et là bas... au final, on pourrait dire que j’habite la Sphère des Ténèbres... » Elliar Sietrin
Race :: « ... Démon parmi les Démons. » Elliar Sietrin


Informations Physiques et Psychologiques

Description physique ::

« Il était grand, atteignant peut être un mètre nonante, peut être un peu plus. Il se déplaçait avec les mouvements d’un prédateur en chasse sur son propre territoire, où qu’il se trouve, même sous ma propre tente. Il semblait toujours être maître de se qui se trouvait à porter. Il portait toujours une longue tenue de cuir noire, qui semblait venir du lointain Orient... une véritable folie dans se Désert ! En dessous de sa veste-cape, il avait revêtu un ensemble, noir lui aussi, ainsi que de longues bottes de cuir sombre, mais solide cette fois. Tout son corps était ainsi dissimuler, sauf ses avant bras, incroyablement pâle sous se fichu soleil de plomb, et qui ne semblait pas devoir jamais se tanner. Ils se terminaient par deux gants, encore une fois de cuir noir, dotés de bracelet d’acier, tout comme ses chevilles, d’ailleurs. Le bras droit s’ornait d’un tatouage, quatre petits cercles concentriques, avec au centre, un symbole. Son visage était en harmonie avec le reste. Pâle, au traits fins, presque nobles, et au sourire pouvant devenir immense, inquiétant, dévoilant des dents qu’on aurait dites des crocs, avec ses quatre longues canines, encore qu’elles ne soient pas souvent dévoilées. Et ses yeux ! Ils n’étaient pas intense comme ceux de ma lignée, mais sournois, traîtres, pénétrants... Mes hommes disent souvent que quand ils croisent son regard, c’est comme si ils ne pouvaient rien lui cacher. Ses iris en elles mêmes étaient d’un rouge légèrement rosé. Ses cheveux, enfin, étaient noirs, eux aussi, coupés courts, et il ne les coiffait jamais... Ah oui, j’oubliait le plus important ! Une épée du meilleur acier, à la poignée et au fourreau d’ébène, avec une lanière de cuir cloutés pendant à sa garde, la lame presque aussi grande que lui, et qui reposait dans son dos. » Nar’Erélion Ar’Avaniel, Mémoire d’une vie.

« Je l’ait revu, il n’y a pas longtemps, vous savez ? J’ai l’impression qu’il n’a pas vraiment changée... » Calarenne Stergen

Description psychologique ::

« Si je vis... si je vis c’est pour la guerre et les batailles, pour les combats, le sang sur ma lame, l’étincelle de vie qui s’éteint dans les yeux de mes ennemis. Je ne connais nulle loi, sauf la mienne, et nulle autorité, que ma propre volonté. Au fil des âges, j’ai servit bien des chefs, forts ou faibles, grands ou petits, quand ça servait ma soif de sang. Je n’en n’ais jamais trouvé un qui fut à la mesure du Roi des Ténèbres, du Souverain des Démons. C’est pour ça que je plie encore l’échine devant lui, parfois, quand je réside en sa Forteresse, dans sa Sphère. Je n’ai du respect que pour quelques uns, surtout chez les démons... Quand à l’amour, l’affection... que sais je de cela ? Je n’aime que moi-même, et le tranchant de ma lame, Zarkis la Fier, Zarkis la Belle, Zarkis la Traîtresse... Je ne suis qu’un errant en quête de défis... Anges, Démons, Humains,... croisez ma route, et mourez par mon arme... même si il m’arrive d’épargner ceux que j’estime. Qui sait ? Un jour, ils seront peut être des adversaires à ma mesure. Et puis, j’essaye de ne pas massacrer trop de Démons... le Roi n’aime pas vraiment ça, je crois... » Elliar Sietrin

Signes Particuliers ::

« Le bras droit s’ornait d’un tatouage, quatre petits cercles concentriques, avec au centre, un symbole. (...) Rien qu’a ses yeux, son aura, on pouvait le reconnaître au premier regard. » Nar’Erélion Ar’Avaniel, Mémoire d’une vie.

Loisirs et Hobbies :: « Je cherche un adversaire, je me bat... ça me suffit... » Elliar Sietrin
Peurs et Phobies :: « Peur ? De quoi aurais je peur ? Peut être la mort me fait elle peur... a moins que se ne soit la crainte de voir s’arrêter des millénaires infini du même mode de vie... » Elliar Sietrin
But :: « Je cherche un adversaire, je me bat... ça me suffit... Je n’ais jamais chercher autre chose... mais peut être au fond, que je cherche la délivrance... » Elliar Sietrin

Don(s)/pouvoirs ::

« Un jour, j’ai vu son bras être trancher en pleine bataille, puis il passa hors de ma vue, et je le cru mort... A la fin du combat, je l’ais retrouvés, intact... » Nar’Erélion Ar’Avaniel, Mémoire d’une vie.

« Je peux percevoir les pensés superficielles des gens, surtout au combat... j’entend la lance arrivée, je reçois le murmure de l’archer avant la flèche... Peut être puis je fouiller plus loin... Je ne sais plus... » Elliar Sietrin

Arme(s):: « Zarkis la Fier, Zarkis la Belle, Zarkis la Traîtresse... » Elliar Sietrin

« Une épée du meilleur acier, à la poignée et au fourreau d’ébène, avec une lanière de cuir cloutés pendant à sa garde, la lame presque aussi grande que lui, et qui reposait dans son dos. » Nar’Erélion Ar’Avaniel, Mémoire d’une vie.

Informations Spécifiques

Histoire ::

« Né ? Oui, j’ai dû naître, un jour... C’est si loin... je ne sais c’était il y a combien d’années, je ne sais c’était il y a combien de siècles ou de millénaire... beaucoup, c’est tout se que je puis dire... Je me souviens des sables du Désert, qui s’étendaient, à l’infini... je me souviens des eaux du fleuve, qui charriaient la Vie... son nom... oui, je me souviens, finalement... le Nil. Et ce pays, l’Egypte. Du moins c’est ainsi qu’on les nomes aujourd’hui... Egypte, pays des Pharaons, des Pyramides et des Dieux... Pays régit par la Loi de Mâat... Oui, c’est ainsi qu’on s’en souvient, de nos jours. Mais il n’y eu pas toujours des Pharaons pour régnés sur la Base et la Haute Egypte. Il y eu un temps, avant, et il y eu des guerres. Mais nous n’y sommes pas encore, non, pas tout à fait... Nous n’en sommes pas encore à la Mort, mais seulement à la Naissance...

Je suis né, donc, au temps de la genèse de l’Egypte, au bord des berges du Nil, le grand fleuve d’Afrique. Mon père... Mon père était un pêcheur, dans ses jeunes années... Oui, je crois que j’ai été pêcheur, il y a longtemps. Pourtant... les traits de mon père, la voix de ma mère... je ne m’en souviens plus... Ma mémoire me fait défaut, mais s’était il y a si longtemps ! Je ne me rappel que du Fleuve, de la barque, et des poissons. Et puis un jour, la guerre est venue, belle, fière, impitoyable, inexorable ! Mon père parti à la bataille, et il ne revient pas, une victime parmi tant d’autres, juste un nom de plus, effacer par l’effritement du temps. Il disparût, me semble il, du jour au lendemain. Ma mère fut triste... oui, je me souviens de ses larmes, et des yeux durs de mes frères. Car j’avais des frères, mes aînés. Je ne vous l’avais pas dit ? Il faut m’excuser... c’est dur de me rappeler mon histoire...

Et à leur tour, ils sont partis à la guerre... sang, carnage... Je crois que moi aussi j’ai posé le filet et brandit l’arme rudimentaire. Moi aussi je m’en suis allé... Moi aussi je suis mort. Comme mon père, comme mes frères. Peut être étais je déjà un bon guerrier. C’est même probable. Mais de cette guerre, je me souviens surtout du voile rouge, et puis de mon coup, brisé. Et de la vie qui s’échappait lentement de moi... De mon esprit qui se dressait, en hurlant il se dressait, pour être emporter vers les Ténèbres, vers le Portail, vers son Gardien, pour me déposer, au plus profond des Enfers... Qui étais je alors ? Je ne sais, non, je ne sais... J’étais un autre, mais cet être est mort, il y a des millénaires, le sable se tachant du rouge de son sang... Il n’y eu qu’une femme pour son deuil, une femme aux yeux secs, aillant versés toutes ses larmes... Et personne d’autre, que les sables du désert...

Mais je n’étais pas mort... J’étais brisé, j’étais seul... Mais en moi coulait le feu de la haine. Et je l’attisait... en hurlant je l’attisait... sans répit je l’attisait... Jusqu'à se qu’il brûle, haut et claire. Jusqu'à se que je me lève et que j’empoigne mon arme. Jusqu'à se que je marche, comme un fantôme, jusqu’au lieu où se tenait l’épreuve des Gardiens... Jusqu'à se que je me batte, et que finalement je survive, bon dernier, mais encore en vie. Alors mon bras fut tatoué, d’une marque toute simple. Et pendant un siècle, deux, peut être dix, je fut un Gardien. Un bon Gardien, je crois. Puis il s’est passé quelque chose... Je n’aime pas en parlez, vous savez... Disons... disons qu’il était là... disons que je l’aimais... disons qu’il est mort, et qu’il a disparu, comme les autres... disons que mon cœur est mort avec lui, sombrant des les Ténèbres... Et jamais plus il ne s’abreuva de lumière...

A la place, je l’abreuvais de sang. Je guerroyer pour bien des chefs, du plus humble au plus puissant. Derrière chaque grand roi, prince, chef ou seigneur, derrière chaque conquerrant fameux, vous trouverez ma lame... Je l’ai acquise loin, dans l’Est, là où se lève le Soleil, au service de l’Empereur de Chine... Avant, j’en maniais une autre... César, Attila, Gengis Khan, Alexandre, Hannibal... D’un camp à l’autre je passais... Pour Nar’Erélion dans son désert, pour Louis dans son château... Toujours je me bats, et je me battrais encore... Trouverais je encore bientôt d’autres adversaires à ma mesure ? » Elliar Sietrin

Alignement :: « Dans les Ténèbres je marche, seul... Ils m’ont accueillit il y a des millénaires, ils me laissent m’exprimer à ma guise... où irais je donc ? » Elliar Sietrin
Famille, amis, connaissances :: « Des Démons, quelques Anges... Des combattants de talents, des hommes que j’ai servit jadis... Beaucoup de Gardien, aussi, encore que peu parmi les plus jeunes... » Elliar Sietrin
Fonction :: « On me dit Gardien... mais je ne garde plus personne depuis longtemps... » Elliar Sietrin


Dernière édition par Elliar Sietrin le Dim 25 Jan - 17:37, édité 1 fois
avatar
Elliar Sietrin
Gardien

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 24
Fonction : Gardien
Âge : Inconnu
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gardien] Elliar Sietrin

Message par Alyah Evans le Dim 25 Jan - 12:26

Bienvenue sur Equilibrum!

Ton style est particulier, mais je pense que c'est sympa! Pas toujours clair, mais ça va.

Je te laisse ajouter tes pouvoirs.

Il ne restera que Cal à valider, quoique je ne pense pas qu'il y ait de problèmes.

_________________

« L'amour se bâtit sur l'espoir. »

avatar
Alyah Evans
AngelFighter et admin

Féminin Nombre de messages : 239
Age : 28
Fonction : AngelFighter
Âge : 19 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://equilibrum.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gardien] Elliar Sietrin

Message par Calarenne Stergen le Dim 25 Jan - 13:53

je valide Razz

bienvenue, p'tit frère ^^
avatar
Calarenne Stergen
Gardien de Medar X'aelis et Noble

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 25
Fonction : Gardien
Âge : 1023 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Medoux !
Date d'inscription : 22/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gardien] Elliar Sietrin

Message par Elliar Sietrin le Dim 25 Jan - 17:40

merci, Cal' ^^ pouvoirs ajoutés
avatar
Elliar Sietrin
Gardien

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 24
Fonction : Gardien
Âge : Inconnu
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gardien] Elliar Sietrin

Message par Alyah Evans le Lun 26 Jan - 12:31

Tout est en ordre, alors!

Ta présentation est validée!

Bon jeu et amuse-toi!

_________________

« L'amour se bâtit sur l'espoir. »

avatar
Alyah Evans
AngelFighter et admin

Féminin Nombre de messages : 239
Age : 28
Fonction : AngelFighter
Âge : 19 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://equilibrum.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gardien] Elliar Sietrin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum