[Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Aller en bas

[Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Silvera Ar'Avaniel le Sam 3 Jan - 20:54

Informations Générales
Nom :: Ar’Avaniel
Prénom :: Silvera
Surnom :: Dame de Beauté, Fleur du Désert, Rose des Sables, la Guérisseuse, Silv’, petite fleur, soeurette, Madame (pour ses patients)...

Âge :: 1018 ans
Sexe :: Féminin
Orientation sexuelle :: Inconnue... elle est toujours vierge !

Sphère habitée :: Sphère Neutre
Race :: Ange


Informations Physiques et Psychologiques

Description physique ::

Belle... C’est comme cela qu’on la décrivait dans son Désert natal. Elle possède une silhouette fine et élancée, avec un corps ferme et musclé. Ses jambes, particulièrement son habituées à parcourir de longues distances, car elle marchait sur les chemins de se monde bien avant que ne soit inventé la technologie pour se déplacé, et que du temps ou elle avait une monture, elle préférait y ranger ses remèdes. De son habit de Dame de Beauté, elle n’a gardé que le voile bleu brodé d’or véritable, qui lui couvre le bas du visage. Le reste de son corps est lui aussi caché, contrairement à ce qu’il était du temps de sa jeunesse mortelle, par une large cape de tissu dans les tons bleus marines, doté d’une capuche, qui peut la caché complètement en cas de besoin, quand elle ne veut pas se révéler.

La plus part du temps, on ne voit d’elle que ses bras fins et musclés, terminés par des mains délicates mais habiles, tant au combat qu’à l’art des soins... Cela et ses yeux, des yeux d’une intensité presque insoutenable, qu’elle tient de ses glorieux ancêtres, et qui vienne parfois dans sa famille... Sa génération comptait deux regards aussi intenses... Ils sont d’un bleu profond, autre caractéristique familiale qui n’a pas été altérée. En dessous de sa cape, elle porte un ensemble oriental, avec pantalon large et haut épais, ainsi que des chaussures ressemblant à des babouches, sans en être toutefois. En dessous se cache une poitrine au proportion plus que raisonnables sans être trop opulente et un ventre toujours plats malgré les années.

Quand elle enlève son voile, se qui arrive rarement, elle dévoile une bouche délicate, aux belles dents blanches et aux lèvres douces, pouvant s’étirer en un sourire charmeur quasi irrésistible, mais faisant plus souvent une moue contrariée. Du reste, elle n’a pas oubliée les danses du Désert, et sait encore les pratiqués... du reste, elle possède encore les vêtements nécessaires en stock. D’ailleurs, son style de combat, tant à mains nues qu’avec le bâton qui la quitte rarement, s’inspire pour moitié des arts désertiques et pour moitié des danses du même type... Vue de l’extérieur, on lui donnerait entre vingt cinq et trente ans...

Description psychologique ::

Silvera c’est donné pour but de laver les pêchés de ses frères en soignant les gens... En mourant, elle croyait avoir accomplit sa tâche... Et puis elle a rencontré celui que de ses frères qui est devenu un Démon, et elle a comprit que si elle voulait vraiment laver tous ses meurtres, elle allait devoir soigner les gens pour le reste de ses jours d’Ange. Toutefois, au fil des années, ça à cesser d’être une promesse personnelle qu’elle tenait par ce qu’elle était trop fière et orgueilleuse de son rang et de l’Honneur de ses ancêtres, pour devenir une mission personnelle. Une simple goûte d’eau dans un océan de mort et de souffrance, et elle le sait. Sûrement ne rattrape elle pas en une décennie le mal fait par son frère en une année, et elle le sait aussi.

Pourtant, elle continue. Elle n’a que faire de camps ou d’allégeances, et se moque bien des guerres, tant celles des Humains que celles qui déchirent les êtres supérieurs. Elle soigne ceux qui en ont besoin, et c’est tout. Il ne faut pas croire pour autant qu’elle est stupide. Elle n’hésitera jamais à se défendre, quitte à devoir ensuite soigner sa victime, et refuse de venir en aide à ceux qui ont causé trop de mort et qui en causeront encore trop... Pourtant, elle aime toujours profondément son frère, malgré tout ce qui les séparent... Par moment, elle est encore fière et orgueilleuse, d’autrefois non, et elle se montre souvent sèche avec ses patients. Elle ne supporte pas que les hommes montre de la convoitise pour son corps, et elle est toujours prête à défendre avec fougue sa virginité, pour la quelle elle éprouve de la fierté.

Signes Particuliers :: Sa grande beauté, encore qu’elle la cache, l’intensité de son regard. Mentalement, son vœu d’aider tout le monde.

Loisirs et Hobbies :: Silvera soigne les gens... Dans la vie, elle se fait passer pour un médecin itinérant, et elle à d’ailleurs tous les diplômes modernes pour ça... C’est pas par ce qu’elle a mille ans et des pouvoirs de soins qu’elle ne se tient pas au courant des avancés de la médecine ! Elle a aussi une réserve d’argent, laissé par des gens seuls qu’elle a aidé mais n’a pu sauvés.
Peurs et Phobies :: Elle a peur de voir mourir son frère, même si elle ne se l’avoue pas, et elle a aussi peur de mourir, se qu’elle avoue encore moins...
But :: Soigné ceux qui en ont besoin, même contre leur grés !

Don(s)/pouvoirs :: – Soin : Silvera peut guérir les blessures en tout genre, de la simple écorchure à l’amputation. Plus la tâche est difficile, et plus elle a besoin d’énergie. Elle doit aussi comprendre la blessure et la façon dont elle va la soignée, raison pour la quelle elle a beaucoup étudiée l’anatomie... C’est aussi pour ça qu’elle ne peut presque soignée les dégâts dans le cerveau...

-Renforcement : Silvera peut augmenter l’efficacité de plantes curatives et de médicaments, ou encore de traitement, se qui demande moins d’énergie qu’un soin direct.

Arme(s) et médium :: Son bâton de marche, couplé à son propre corps. Malgré les apparences, elle le manie de façon redoutable, aillant toujours écraser même son frère dans cette discipline.

Informations Spécifiques

Histoire ::

Silvera à été humaine, autrefois, il y a très longtemps de cela... Elle n’était pas tout à fait la même, alors, et ne portait pas tout à fait le même nom... Commençons donc par là, à son humanité... Il y a de cela un plus d'un millénaire, une jeune fille fut donner au chef d'une tribu du Désert... Dans son peuple, le nom d'un enfant se composait d'une particule propre, ici Silvera plus la particule de son père. En l'occurrence Erélion'Ivaldrog. Le nom de famille, lui, est celui du Patriarche de la Famille, l'un des fils du Premier Chef, Avaniel. La famille dominante peut changée au fil du temps, mais seul les descendant d'Avaniel peuvent dirigés la Tribu. C'est ainsi que notre héroïne reçu son nom de mortelle "Silvera'Erélion Ar'Avaniel"...

Cinquième enfants et seconde fille du chef de la Tribu, elle fut élevée comme un princesse par sa mère, qui la parait toujours des plus beaux vêtements, des plus beaux bijoux. En effet, dès son plus jeune âge, elle était étonnamment belle, et elle fut destinée à être Dame de Beauté. Le fait qu’elle soit la fille du chef de gâchait rien à cela, même si toute jeune fille aurait été sélectionnée en étant aussi belle. Les Dames de Beauté étaient les suivantes de la femme du chef, jusqu'à se que vienne le temps des les mariés. Elles revenaient alors aux plus méritants guerriers ou plus rarement marchands. Bien entendu, plus elles étaient désirables, et plus les hommes étaient poussés à l’excès de zèle. Elles étaient parfois prise par le chef pour lui-même, mais dans se cas si...

Comme le voulait la coutume, elle était gardé à tour de rôle par ses seuls frères, affin d’éviter tout écart. Une Dame de Beauté était belle et vierge... Elle en avait trois, et chacun le prit différemment. Le plus vieux, fort et orgueilleux, destiné à être le prochain Chef, pestait haut et fort, prétendant gâcher son temps au lieu de s’entraîner à l’épée ou à l’arc. Le plus jeune, un érudit, faisait son devoir avec rigueur, respectueux des traditions, mais passait son temps à lire des parchemins... Seul celui du milieu prenait la peine de jouer avec sa petite sœur, de la faire rire et de la consoler quand elle était triste. Elle voyait bien qu’il était réservé avec les autres, mais avec elle il se montrait sous son meilleur jour, n’hésitant pas à remplacer l’un ou l’autre de ses frères au besoin. Il s’ouvrit à elle comme elle s’ouvrait à lui... Ils n’avaient que cinq ans d’écart.

Quand il fini par s’enfuir, il vint lui dire adieux, lui promettant avec un clin d’œil qu’ils se reverraient un jour. Puis il parti dans la nuit, tandis que les tambours cérémonials résonnaient pour saluer l’entrer de son frère le plus âgé dans l’âge adulte. Elle avait alors huit ans. Alors qu’elle avait été jusque là une enfant calme mais toujours joyeuse, elle se referma un peu sur elle-même, et prêta plus attention au peuple autour d’elle, voyant ses malheurs. Les années qui suivirent furent difficile pour Silvera, surtout par ce qu’elle devait endurer une éducation pour la quelle elle n’avait plus vraiment d’affinité. En secret, elle se mit à apprendre les arts de la Guérison auprès d’une vieille sage. Le départ de son frère et de la joie qu’il apportait dans sa vie avait fait qu’elle avait besoin de se pensée utile.

Comme quoi, le frère en question était déjà un fléau à quinze ans... Revenons au sujet... Il restait tout de fois l’absolu de son mariage, le jour de ses vingt et un ans, avec l’un des hommes de la tribu, et le fait d’être reléguée à un rôle de femme servile. Cela lui fut toutefois empêcher, car, alors qu’elle avait dix neuf ans, un événement tragique survint : son père trouva la mort au combat, et son meurtrier s’échappa. Son frère aîné dû donc partir en chasse. Il n’était pas le meilleur guerrier, malgré tout se que lui avait donné son entraînement et le plus jeune, Xaven’Erélion, ne cachait pas son espoir de ne pas le voir revenir, passant ainsi du statu de régent à celui de Chef. En attendant, il exploita les ressources de la tribu tant qu’il pu, histoire d’en avoir profiter si ses espérances étaient déçues.

Ses vœux furent exaucés... mais pas comme il l’aurait voulu. L’aîné ne revint pas, mais il en vint un autre pour prendre sa place : le troisième frère. Il devint un grand chef, puissant conquérant, se souciant bien peu des souffrances de ses guerriers, pour peu qu’ils arrachent la victoire, et ramène des esclaves par légions, surtout de belles femmes pour son usage personnel. Il s’appropria toutes les Dames de Beauté, les mettant dans son lit, et les guerriers n’eurent plus que ses restes, poussés à se battre par la fierté tribale plutôt que par l’envie d’une jolie fille. Et si la Tribu ne prospéra pas énormément sous son propre règne, il posa les bases de son expansion future. Bien que haït de son vivant, il fut divinisé quelques décennies après sa mort... Mais nous n’en sommes pas encore là...

Est il besoin de dire que si il s’appropria toutes les Dames de Beauté, il ne les mit pas toutes dans son lit ? Mais il retrouva avec bonheur sa petite fleur, sa Rose des Sables, comme il l’appelait, la gratifiant d’un nouveau clin d’œil et d’un « je te l’avais bien dit, Fleur du Désert ! »... Et elle fut heureuse de retrouver son grand frère adoré. Ce fut elle qui fit que le peuple ne soit pas totalement écrasé, et elle l’influença dans le bon sens d’une manière générale. Il la libéra de son service de Dame de Beauté, et la nomma Conseillère. Leur affection avait été changée par les années, mais elle restait réelle, et elle perdurera au travers des années. Elle-même n’eu jamais aucune envie charnelle, pensant que cela aurait diminuée son indépendance, et étant la sœur chérie du Chef impitoyable...

Mais tout à toujours une fin... Après de longues années, on frère chéris fini par être empoisonné, et elle fut appelée à son chevet en temps que guérisseuses. Malheureusement, tout son art ne pu rien pour lui, et, se doutant bien que c’était Xaven’Erélion qui l’avait tuer, elle s’enfuit dans la nuit avant qu’il ne soit mort. Elle vécu de longues années dans le Désert, âpre et sauvage, vendant ses services comme guérisseuses, et elle fini par être considérer un peu comme une sorcière. Elle entendu dire que son frère meurtrier avait été tuer, avec tous ses fils, par une force mystérieuse, et que c’était l’un de ses neveux, fils bâtard de son chef, qui avait été mit à sa place, mais elle ne changea pas pour autant.

Dégoûtée par les meurtres et les haines, car elle savait bien comment était mort son père et son frère aîné, elle abandonna le nom d’Erélion, mais conserva « Ar’Avaniel », car elle était fier de son héritage ancestral. Elle connu finalement la mort, vieille et voûtée par les ans, emporter par le poison d’un serpent du Désert. Elle avait été mordue en même temps qu’un jeune garçon, et lui avait donné sa seule dose d’antidote...

-----------------------

Oui, ainsi était morte la fille d’Erélion. Mais son âme, pour tout le bien qu’elle avait fait dans sa vie et pour sa générosité face à la mort, monta jusqu’aux cieux, au près des Ancêtres. Là, elle développa ses nouveaux pouvoirs, là elle retrouva sa beauté, et là aussi elle apprit le compliquer code de conduite des Anges, et pendant plusieurs siècles, elle fut une guérisseuse à la cour de la Reine de la Lumière, soignant du mieux qu’elle pouvait chaque blessure, par son savoir et ses pouvoirs. Et il en fut ainsi jusqu’au jour, bien et bien des années après sa mort, où elle entendit parler d’un Gardien Démon sans pitié, beau, aux longs cheveux bruns et aux yeux autrefois bleus, qui tiraient à présent sur le rouge. Elle se le fit décrire plus précisément, puis prit sa décision. Elle alla jusqu'à la Sphère Neutre pour lui parler.

Plus jamais elle ne revint aux Cieux... Ils se virent et ils se retrouvèrent, frère et sœur unis dans la vie, et ennemis dans la Mort. Il était loyal au Roi en tout point, et n’aurait de toute façon jamais pu aller jusqu’à la Sphère de Lumière... Elle abhorrait toute la violence des Ténèbres. Toutefois, elle ne pu se résoudre à rester son adversaire, peut être par ce qu’elle aussi, il la tenait sous son emprise... Elle devint une Déchue, non par déchéance pourtant, mais par choix. Et depuis se jour, elle erre de nouveau, comme au temps de jadis, caché sous sa large cape, ne tenant pas compte des guerres, que se soient celles des Hommes ou celles des Anges et des Démons, soignant tous ceux qui sont blessée, la Guérisseuse... Mais elle n’a pas oublier son frère, ni la promesse qu’ils se sont faite en secret...

Alignement :: Silvera se fiche des camps et des allégeances... neutre donc
Famille, amis, connaissances :: Sœur de Nar’Erélion Ar’Avaniel, mieux connu sous le nom de Calarenne Stergen... Toute sa famille est morte depuis longtemps, et elle n’en a jamais revu d’autre. Au fil des ans, elle a tissés quelques liens de connaissance dans différents camps, mais jamais rien de bien fort.
Fonction :: Guérisseuse, Ange « Déchue »

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Allez, devinez qui c’est ! Razz


Dernière édition par Silvera Ar'Avaniel le Dim 4 Jan - 6:08, édité 2 fois
avatar
Silvera Ar'Avaniel
Guérisseuse et Ange déchue

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 25
Fonction : Guérisseuse
Âge : 1018 ans
Orientation sexuelle : Ne le sais pas
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 03/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Calarenne Stergen le Sam 3 Jan - 20:58

arf, mais qui ça peut bien être ?

aller, je lui donne l'autorisation d'être ma Petite Soeur ^^
avatar
Calarenne Stergen
Gardien de Medar X'aelis et Noble

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 25
Fonction : Gardien
Âge : 1023 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Medoux !
Date d'inscription : 22/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Alyah Evans le Ven 9 Jan - 18:08



Bienvenue sur Equilibrum!

Tout semble être en ordre.

Il ne reste plus que les Anges qui t'ont connue à venir approuver (Elliane? et Anaël)


_________________

« L'amour se bâtit sur l'espoir. »

avatar
Alyah Evans
AngelFighter et admin

Féminin Nombre de messages : 239
Age : 28
Fonction : AngelFighter
Âge : 19 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://equilibrum.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Medar X'aelis le Ven 9 Jan - 18:21

Elli-Chan est morte il y a 500 ans, et la soeurette de Cal' est partie il y a 6 ou 7 siècles, si j'ai bien piger, donc elles se sont pas croisées !
avatar
Medar X'aelis
DarkFighter

Masculin Nombre de messages : 195
Age : 25
Fonction : DarkFighters
Âge : 27 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 20/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Alyah Evans le Ven 9 Jan - 18:40

Ok, c'est pour ça que je n'étais pas certaine.
Je n'avais pas vu quand elle était devenue déchue exactement.

_________________

« L'amour se bâtit sur l'espoir. »

avatar
Alyah Evans
AngelFighter et admin

Féminin Nombre de messages : 239
Age : 28
Fonction : AngelFighter
Âge : 19 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://equilibrum.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Anaël le Ven 9 Jan - 19:19

Et bien, puisque je semble le seul à pouvoir t'empêcher de venir... (Mouahah) Twisted Evil

Désolé, une rechute, alors, oui, tu est accepté, s'est bizarre, me souvient pas de t'avoir vu.... ^^
avatar
Anaël
Membre inactif

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 28
Fonction : Ange
Âge : Plus de 2 millénaire
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 27/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Alyah Evans le Ven 9 Jan - 19:27

Anaël, pas te souvenir d'une telle beauté??

Bon, alors ta fiche est validée puisque personne ne s'oppose à ta présence Razz

Bon jeu et amuse-toi!!

_________________

« L'amour se bâtit sur l'espoir. »

avatar
Alyah Evans
AngelFighter et admin

Féminin Nombre de messages : 239
Age : 28
Fonction : AngelFighter
Âge : 19 ans
Orientation sexuelle : Peu importe (bisexuel/le)
Petit(e) ami(e) : Célibataire
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://equilibrum.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guérisseuse] Silvera Ar’Avaniel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum